Gaillac (Tarn), une ville rose.

Toute de rose vêtue, cette ville millénaire s’est construite sur le commerce du vin et du pastel, exportés grâce à son port sur le Tarn, et par l’économie de son abbatiale St Michel.

P1120595P1120583P1120585P1120577

L’abbatiale bénédictine,devenue église St Michel, particulière avec ses briques roses, est située sur les bords du Tarn. Sur le côté, une cour matérialise l’emplacement de l’ancien cloître. C’est le siège de l’Office du Tourisme – où l’on est très bien accueilli – et du Musée du Vin et de la Vigne – pour les gourmands !
Une promenade dans la vieille ville s’impose, à l’abri de la chaleur dans les ruelles encadrées par de très hautes maisons plus ou moins bourgeoises. Le musée des beaux-arts situé dans le château de Foucaud et le Musée d’Histoire naturelle viennent compléter une liste non exhaustive de monuments à voir.

5 Comments

  1. Ah les pierres rouges si caractéristiques de ma région… J’ai programmé Gaillac comme prochaine destination de balade ; je vais attendre le printemps maintenant.
    La vie dans le sud-ouest n’a pas son pareil ☺️
    Passe une belle soirée
    Bisous ♥️

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s