Les voyages de la civelle…

La civelle ou « pibale » est le nom de l’alevin de l’anguille. Elle naît dans la Mer des Sargasses (Atlantique nord, entre Canada et Floride, près du Gulf Stream) et mesure seulement 7 mm. Elle traverse alors l’océan Atlantique pendant un an environ pour venir rejoindre les fleuves et rivières du vieux continent (France et Espagne). On la trouve surtout dans les embouchures et les estuaires, dans les eaux saumâtres. Elle est pêchée surtout la nuit.

Après une dizaine d’années pendant lesquelles elle va changer de couleurs, l’anguille va retraverser l’océan Atlantique (6000 kms) pour aller pondre à son tour et mourir…

Ici, il s’agit des pibaliers du petit port de Mortagne sur Gironde (au sud de Royan).

 

 

20180207_163735

 

Jusque dans les années 1970, la pêche des civelles était surtout une activité secondaire destinée à compléter l’alimentation des habitants, agriculteurs ou riverains des cours d’eau pour la plupart. Le « plat du pauvre » était fréquemment au menu l’hiver, jusque dans les cantines scolaires où les civelles étaient servies froides, sous forme de pain

Aujourd’hui, la pêche à la civelle est sévèrement réglementée en France.
Seuls les pêcheurs munis d’une licence sont autorisés à pratiquer cette activité, limitée dans le temps sur cinq mois, généralement de novembre à mars.

La France au sein de l’Europe a une responsabilité particulière, pour cette espèce, dans la mesure où l’on considère que 80 % des recrutements de civelles pour l’anguille européenne se font sur la façade maritime française.

Pour que les civelles et autres migrateurs (saumon, alose, lamproie marine, truite de mer, épinoche..) puissent mieux effectuer leurs migrations vers l’amont et leur dévalaison, les barrages doivent s’équiper en passes à poissons. Il existe des dispositifs spécifiquement dévolus aux civelles.

20180207_163551

Au Pays Basque, le plat le plus connu sont les civelles à la Bilbaïna (Angulas a la bilbaína) servie dans une cazuela en terre cuite avec de l’ail et une variété de piment local fumée. Elle est aussi connue dans la cuisine française dans les secteurs de Nantes, de La Rochelle et Bordeaux. En Charente-Maritime, elle est servie frite à la poële avec ail et persil. (Auparavant, il faut les nettoyer longuement pour les débarrasser de leur viscosité).

Elle est aussi très appréciée en Espagne, Mexique et Russie, ainsi qu’en Chine, Japon, Corée du Sud et Taïwan.

20180207_163320

Malgré le classement récent de l’anguille en liste rouge, et de nombreux aménagements destinés à faciliter ses migrations, l’espèce est en forte régression : Les populations anguille d’Europe se sont effondrées en une trentaine d’années, au point que l’anguille, qui était l’un des poissons les plus communs jusque dans les années 1970 (alors que la plupart des barrages étaient déjà construits) est devenue une espèce en voie d’extinction et classée vulnérable par l’UICN et l’Union Européenne.

Les principales raisons de sa disparition sont : la pêche intensive jusque dans les années 1970, le braconnage, la pollution lumineuse, la pollution chimique et la pollution thermique (rejet des eaux chaudes des centrales), entre autres…

civelles wiki fev18 ( civelles vivantes – Crédit photo Wikipédia)

Les prix de vente oscillent entre 150 et 200 euros le kilogramme ; on relève même le prix record de 1 000 euros. Dans la région, les prix tournent autour de 600 €/kilo…

Pour les plus curieux : https://fr.wikipedia.org/wiki/Civelle

https://www.consoglobe.com/civelle-cg

 

9 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s