Dijon, architectures diverses…

P1130652

La Porte Guillaume, située entre la Place Darcy et la rue de la Liberté, axe principal du centre-ville piétonnier. Elle fut construite au 18ème siècle en hommage au Prince de Condé, à l’emplacement d’une ancienne porte du Moyen-Age, quand il existait encore des remparts autour de la ville. On peut voir en différents endroits, les traces du Castrum.

L’hôtel Aubriot est un hôtel particulier du 13ème siècle avec une toiture en tuiles vernissées de Bourgogne, accolé à la Maison Maillard (ci-dessous).

P1130645

Construit pour Jean Maillard (Maire de Dijon en 1560),il est de style Renaissance et classé aux Monuments Historiques (comme beaucoup de monuments de la ville). Il fut construit par l’architecte Hugues Sambin. Au 20ème, sa façade fut percée pour l’installation d’une boutique de luxe… (dommage !)

(Impossible de prendre une photo des deux hôtels particuliers en entier, à cause des véhicules utilisés pour la réfection, stationnés juste devant… la rage du photographe que vous connaissez bien !)

P1130651

La Poste principale, construite sur l’emplacement de l’ancien Château de Dijon (construit au 15ème, puis détruit au 19ème, suite à de nombreuses polémiques). Ce bâtiment est l’oeuvre de l’architecte Louis Perreau, qui a également construit l’immeuble Art Nouveau, situé à côté. Ces deux bâtiments sont situés Place Grangier, non loin de la Porte Guillaume.

P1130653P1130657P1130658

Avec des « casquettes » en forme de pagode, cet immeuble est de style Art Nouveau, toujours de l’architecte Louis Perreau. Construit en 1906, il présente différents décors naturalistes à l’extérieur, comme à l’intérieur (cage d’escalier, balcons, escalier de service…)

P1130637

L’escalier Gabriel, situé dans la Mairie de Dijon (côté gauche du Palais des Ducs de Bourgogne – voir articles précédents). On le doit à l’architecte Jacques Gabriel, Premier architecte du Roi (1667-1742) Il a réalisé également plusieurs hôtels particuliers Place Vendôme à Paris, entre autres. De style Rocaille, les rampes portent la devise du roi  Louis XIV « Nec pluribus impar » (A nul autre pareil).

On peut regretter les installations de magasins au rez-de-chaussée de ces magnifiques immeubles classés !

A suivre, d’autres posts sur Dijon !

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s